LE THEUX FOOTBALL CLUB : site officiel du club de foot de CHARLEVILLE MEZIERES - footeo

Football (CdF - 5e tour) Le Theux / Epernay .

15 octobre 2012 - 08:36

Le pensionnaire de CFA2 n'a pas tremblé hier au Petit-Bois face au Theux qui aura résisté avec ses armes. Score final : 4-1.

 

Si Antoine Diaz est souvent reparti marri des Ardennes où, comme joueur et entraîneur, il a laissé quelques illusions de succès, depuis deux matches, il a fait du Petit-Bois une idéale terre d'asile pour le parcours en Coupe de France de sa formation.

Après Charleville (DHR) au 4e tour, c'est Le Theux qui a subi la loi des Sparnaciens. Les banlieusards carolos n'ont pas rendu les armes avec facilité mais ils n'ont rien pu face à l'armada marnaise laquelle, depuis quelques matches, tourne à plein régime.

Les pluies diluviennes tombées sur le chef-lieu avaient détrempé la pelouse. Est-ce la raison pour laquelle Chicaut manquait son contrôle d'entrée de jeu dans la surface de réparation ? Heureusement, les Teutons n'avaient pas senti le bon coup (1er).

Sans doute crispés par l'enjeu, les acteurs mettaient du temps à entrer dans la partie. Une seule véritable occasion s'offrait aux visiteurs au cours de ce long round d'observation mais la frappe lointaine de Stéphane Rodrigues frôlait le montant de Mahut (7e).

Progressivement, les données de la rencontre devenaient claires : à Epernay la possession de la balle, obligeant les Ardennais à reculer pour protéger leur but.

Avec ce ballon qui revenait sans cesse vers la cage de Mahut, ça finissait par craquer. A la 32e, Ramirez, lancé dans l'espace libre, propulsait, de la pointe du pied droit, le ballon dans le but teuton.

Les Marnais avaient sans doute fait le plus dur. Ravenel manquait de peu de doubler la mise mais son tir en pivot ratait le cadre (37e).

Pilonnage

Il fallait attendre la 40e pour voir enfin Gervasoni à l'ouvrage sur deux tirs signés Jérémy Boucher et Anthony Boucher. Un feu de paille à côté de l'immense occasion vendangée par Bocart face au but vide sur un ballon repoussé brillamment par Mahut après un bolide de Ravenel (40e).

Le scénario était inchangé après la pause. Les Sparnaciens poursuivaient leur pilonnage à l'image de Ravenel qui mettait Mahut à contribution (50e). L'ancien Sedanais avait plus de réussite à la 61e. Sa tête smashée sur un centre de Bocart ne laissait aucune chance à Mahut.

Et de récidiver quatre minutes plus tard en profitant d'un mauvais contrôle de Nicolas Rodrigues (65e).

Les Teutons sortaient toutefois de la coupe avec les honneurs puisque Louis exploitait une sortie manquée de Gervasoni pour réduire l'écart dans le but déserté (80e).

Juste avant que le Racing ne porte la marque à 4-1 avec l'aide bien involontaire de Nicolas Rodrigues (86e).

Commentaires

BOUTIQUE PUMA "JUSQU'À ÉPUISEMENT"